Nécropole d'Abydos

Plan d'abydos

 

Située à 70km au nord-ouest de Thèbes, Abydos est une ancienne ville sainte d'Égypte vouée au culte du dieu Osiris.
Les prêtres d'Abydos prétendaient détenir la tête du dieu Osiris. On y a découvert les tables d'Abydos qui mentionnent deux séries de noms de pharaons allant jusqu'à la XVIIIe dynastie.


Des temples y furent érigés en l'honneur de ce dieu de la résurrection ; Sésostris III y entreprit la construction d'édifices et de temples funéraires, qui seront poursuivis par Séthi Ier et son fils Ramsès II. Aujourd'hui, Abydos est remarquable pour le temple mémorial de Seti I, qui contient une inscription de la dix-neuvième dynastie connue dans le monde moderne, comme la liste royal d’Abydos. Il s'agit d'une liste chronologique montrant les cartouches dynastiques des pharaons de l'Egypte à partir de Ménès jusqu'à Ramsès Ier.


L'histoire de la cité remonte à la fin de la préhistoire. Elle fut fondée par les dirigeants de la période prédynastique, dont la ville, le temple et les tombes ont été retrouvés. Les rois de la Ire dynastie, et certains de la seconde, ont été également enterrés à Abydos.


Le temple et la ville ont été continuellement reconstruits à intervalles plus ou moins réguliers jusqu'à la XXXe dynastie, et le cimetière est resté en usage. Lors de la XIIe dynastie, une tombe gigantesque a été taillée dans la pierre pour Sésostris III.


Mérenptah ajouta un hypogée à Osiris dans le temple de Séthi. Le dernier bâtiment construit était une commande de Nectanebo Ier durant la XXXe dynastie. Depuis les Ptolémée, l'endroit dépérit et aucune construction n'a été initiée depuis.

Tombe Amosis I

Tombe de Tétishéri

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×