Mastaba de Khnoumhotep et Niankhkhnoum

Plan du mastaba de Niankhkhnoum et Khnoumhotep à Saqqarah

Mastaba de Niânkhkhnoum et Khnoumhotep

La tombe de Khnoumhotep et Niânkhkhnoum fut découverte par l'égyptologue égyptien Ahmed Mahmoud Moussa le 12 novembre 1964, dans la nécropole de Saqqarah. C'est la seule tombe de la nécropole où des hommes sont dépeints s'étreignant et se tenant par la main. Une scène représente Khnoumhotep et Niânkhkhnoum participant à un banquet animé par des danseurs, des musiciens et des chanteurs ; une autre les montre supervisant les préparatifs de leurs funérailles. La description la plus frappante les dépeint s'étreignant aussi intimement que le permettait le canon artistique égyptien. Ces deux hommes, serviteurs royaux sous le règne de Niouserrê, 6ème roi de la Vème dynastie (2460-2430 avant J.C.), sont présentés parfois comme des amants, des frères ou des jumeaux, ayant cohabité dans leur vie antérieure avec leurs familles respectives. Ils sont effectivement parfois figurés accompagnés de leurs femmes et de leurs enfants.

Khnoumhotep et Niânkhkhnoum

Pilier décoré au nom de KhnoumhotepLa façade du mastaba est un portique constitué de colonnes. Il y a des inscriptions sur l'avant des colonnes pratiquement identiques, à gauche comme à droite. Niânkhkhnoum est représenté à gauche tandis que Khnoumhotep est représenté à droite.

On retrouve leurs noms combinés en un seul, la référence au dieu Khnoum formant le lien entre les deux. À gauche, les hiéroglyphes signifiant la paix ou la satisfaction ; à droite la croix ânkh signifiant la vie. Leurs noms, « Khnoum est satisfait » et « Khnoum est la vie » ainsi reliés peuvent signifier « Unis dans la paix, pour la vie ». Les hiéroglyphes se lisent de l'intérieur vers l'extérieur.

Noms des deux propriétaires du mastaba - Niankhkhnoum et Khnoumhotep.La première salle, vestibule, est relativement petite. Le côté ouest est orné d'une procession funéraire en l'honneur de Niânkhkhnoum tandis que le côté Est est orné des mêmes motifs adapté à Khnoumhotep.

prêtres funéraires apportant des offrandes - mastaba de Niankhkhnoum et KhnoumhotepLe mur Sud montre les deux hommes assis devant une table d'offrande, Niânkhkhnoum est assis à droite tandis que Khnoumhotep est à gauche. En dessous de cette scène, les deux hommes sont représentés en train de chasser et de pêcher. À gauche, Khnoumhotep est représenté sur un bateau de papyrus avec sa femme Khenout, son fils Ptahshepses et sa fille Roudzaous. Niânkhkhnoum est représenté de la même manière sur la droite avec sa femme Khentkaoues ainsi qu'un de son fils Hem-re et de sa fille Hemet-re.

Khnoumhotep avec son épouse et ses enfants  Niankhkhnoum avec son épouse et ses enfants

Dans l'entrée des pièces de la première et seconde chambre, sur le mur Est, sont représentées des scènes de cuisson du pain et de préparation de la bière. L'orge est soigneusement dosée et transformé en pain. Du pain est mélangé avec des boissons fermentées afin de produire certains types de bière. D'autres scènes sont représentées comme l'élevage de chèvres, la construction navale, des scènes de récolte, de navigation, des nuées d'oiseaux, etc. Le mur Est de la seconde chambre est recouvert d'un texte juridique. En dessous de ce texte des personnes sont représentées comme la famille des deux hommes. Tout en bas de ce mur, les deux hommes sont représentés debout devant la cabine principale de bateaux.

Travaux de la vie quotidienne  Travaux des artisans

Dans l’Antichambre, une fresque représente Niânkhkhnoum, Khnoumhotep et leurs enfants sur un pilier. Leurs épouses respectives sont absentes de cette scène, mais tous les enfants sont présents avec des inscriptions stipulant leurs noms respectifs. L'antichambre est une pièce taillée dans la roche et entièrement décorée. Les scènes représentées montrent des paysans dans des scènes agricoles comme la récolte du maïs et des céréales ou encore le labour des champs.

Jeux de joute et de lutte

 

Formule d'offrandes

Formule d'offrandesLe texte dit: "Une offrande que le roi fait à Anubis, qui est dans son enveloppe de la momie, qui préside la nécropole, afin qu’il donne un tombeau dans la nécropole occidentale, à un très bon âge, aux deux seigneurs honorés par le grand dieu (Osiris). Une offrande d'invocation de pain, bière, viande et volaille, au festival de Thot, au festival de Ouag,  au début de l'année, au festival de Sokar, au grand festival, au festival de la Flamme , à la préparation du Festival de la Flamme, au festival de la Procession de Min, au festival du mois de Sadj, le festival du mois, le festival du milieu du mois et dans tous les festivals et dans chaque jour de chaque saison de l'année. Pour le superviseur de la manucure du palais, confident et conseiller privé du roi, honoré par le grand dieu Khnoumhotep, et pour le superviseur de la manucure du palais, confident et conseiller privé du roi, honoré par le grand dieu Niânkhkhnoum ".

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire