Tombe de Mout-touya

image6.jpg

Mout-touya mourut en 1258, âgée dans les soixante-cinq ans. Elle fut enterrée dans le tombeau QV80 de la vallée des Reines. Elle fut la seconde à connaître ce privilège après la Grande Épouse Royale Satrê.

Son tombeau fut aménagé en bordure d'une large terrasse longeant l'oued principal de la vallée. Comme beaucoup d'autres tombes dans la nécropole Thébaine, celle de Mout-touya fut pillée à l'époque Ramesside, mais elle fut plus fortement endommagée. Elle fut réutilisée lors de la Troisième Période Intermédiaire (1080-656), puis à la Période Ptolémaïque (305-30). Au début du Christianisme elle fut transformée en gite et fut victime d'un incendie et enfin elle fut dévastée par les boues des pluies torrentielles.

Quelques scènes de sa décoration ont tout de même subsisté. La tombe bénéficia de fouilles importantes entre 1972 et 1976 qui permirent de mettre au jour un certain nombre d'objets de l'équipement funéraire de Mout-touya.

Pour y accéder aujourd'hui il faut emprunter un escalier à glissière qui débouche sur une antichambre flanquée de deux annexes. À ce niveau, dans l'axe de la tombe, une autre descenderie bordée de hautes banquettes, conduit à une vaste chambre dont le plafond est soutenu par quatre piliers. C'est à l'intérieur de cette salle qu'un imposant sarcophage en granit rose avait été jadis installé dans une cavité creusée au centre de la pièce. Enfin, deux petites chambres latérales, sûrement destinées au stockage, terminent cette sépulture qui se prolonge au fond par une niche.

Représentation de Mout-touya

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×