Cartouches

Cartouches des Pharaons

Les cartouches sont à l’origine le signe Shen« Shen » qui représente une corde nouée, image de l’espace parcouru par le soleil, c'est-à-dire l’univers. Pour écrire le nom du roi, le signe s’allonge et devient Shenou Les cartouches étaient le plus souvent peints de jaune ou d'or (couleur du soleil) et étaient utilisés pour deux des cinq noms d'un pharaon. C’est sous le règne du roi Khéphren (IVe dynastie) que fut utilisé le cartouche.

F37e10b0e9d901d1feff0813ce7ef507

Ousermaâtrê Sétepenrê "La justice de Rê est puissante, l'élu de rê"

Ramses "Rê l'a engendré, l'aimé d'Amon"

La titulature royale complète  est utilisée dans les temples et dans les dates de documents officiels important, aussi bien sur des stèles ou des papyrus. Le roi est également désigné par différents termes et expressions. Il est aussi nommé souverain ou prince.

Cependant l’appellation la plus connu est sans conteste celle de pharaon. Elle vient de la locution « Per-ra » qui signifie (grande maison), c'est-à-dire palais du roi. 

Ce n’est qu’à partir du Nouvel Empire qu’elle désigne le roi et que l’expression passe les frontières égyptiennes pour se retrouver dans la bible, puis dans les textes grecs et ceci jusqu’à nos jours. Dès lors, elle fut souvent écrite dans un cartouche. Délimitant de façon visible le nom d'un pharaon dans une phrase, le cartouche fut un élément primordial dans le processus de déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion.

Boite en forme de cartouche au nom du roi toutankhamon

 

 

 

 

Cartouches pharaons

Cartouches pharaons

13 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire