Les médecins

Les médecins


L’étude des momies a montré que les Egyptiens souffrent de douleurs dans les articulations des membres, de tassements de la colonne vertébrale. De nombreuses maladies sont dues aux parasites contenus dans l’eau. Le sable, la poussière et le manque d’hygiène provoquent aussi des maladies respiratoires parfois graves.  


Ce sont des scribes ou des prêtres, souvent fils de médecins. Ils occupent une place très élevée dans la société. Avant de soigner, ils fréquentent l’école du palais ou des temples pour étudier les textes anciens. Comme aujourd’hui, il existe des médecins généralistes et des spécialistes : chirurgiens, dentistes, ophtalmologistes. Les médecins égyptiens, en particulier les chirurgiens, sont réputés dans le monde antique. Pourtant, ils ignorent comment fonctionnent les principaux organes, les muscles, les nerfs, le cerveau… Ils considèrent que le cœur est l’organe le plus important et que les larmes, l’urine, le sang et l’air circulent dans les mêmes vaisseaux.  


Les médecins soignent les blessures, les abcès, suturent les plaies, les chirurgiens réparent les fractures, les dentistes bouchent des caries et savent fabriquer de fausse dents.

 
De nombreuses préparations à base de plante (figue, papyrus, pavot, blé… ) auxquelles ils ajoutent du miel, du sel, du sang, des excréments d’animaux…. Ces remèdes sont administrés sous forme de pommades, de sirops, de pilules. Mais face à un mal qu’ils ne savent pas soigner ou pour compléter un traitement, les médecins font réciter des formules magiques au patient et pour éviter les maladies ou même pour les combattre, les Egyptiens portent sur eux des amulettes afin de se protéger.

 

Médecins de l'égypte ancienne

3 votes. Moyenne 2.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×