Construction de la Pyramide

Construction d'une pyramide

La construction des pyramides de l’Ancien empire représente une œuvre gigantesque. La grande pyramide de Gizeh comporte près de 6,25 millions de tonnes de pierres. Les blocs individuels pèsent entre 2 et 15 tonnes. Pour achevé la pyramide sous le règne de Khéops, il a fallu les produire à raison d’un bloc toutes les deux minutes, tous les jours, pendant 23 ans. Les tailleurs de pierre, chargés d’extraire, de façonner et de polir les blocs, formaient une main-d’œuvre permanente hautement qualifiée. Des carrières proches du site de la pyramide ont fourni une grande quantité de ces blocs.

Extraction des blocs de pierre

Construction interne

Dans la majorité des pyramides, le noyau central est entouré d’une série de murs de soutènement dont la hauteur va diminuant du centre à l’extérieur. En d’autres termes, une pyramide à degrés au cœur de la pyramide – évolution architecturale et, en même temps, façon judicieuse d’en renforcer la stabilité. Des blocs de remplissage comblent les degrés formés par les contreforts extérieurs, et des blocs de revêtement en calcaire de meilleure qualité complètent la transformation de la pyramide à degrés en pyramide parfaite.

technique de remplissage

Sous la XIIè et XIIè dynastie, une nouvelle méthode, plus économique, convient à la construction de pyramides modestes en matériaux inferieurs ; des massifs de maçonnerie partis du centre et des murs de traverse de hauteur inférieure créent des cavités qui sont remplies de pierres et de gravats. La pyramide reçoit alors le revêtement habituel.

 

Rampe de construction

Il existe de nombreuses théories concernant l’emplacement des rampes de construction. En supposant que les bâtisseurs commençaient par une pyramide à degrés, les rampes auraient pu longer les degrés au lieu de leur être perpendiculaires.

technique de rampe

Hisser les lourds blocs de pierre à la hauteur requise est le problème majeur des anciens égyptiens. Ils se servent de rampes – plans inclinés en brique et gravats le long desquels les blocs sont tirés sur des traîneaux. A mesure que la pyramide s’élève, il faut allonger la rampe et élargir sa base pour maintenir une inclinaison constante de 10% et l’empêcher de s’effondrer. Chacun des cotés de la pyramide est vraisemblablement desservi par ses rampes.

modèle de rampe

Jugeant énorme le volume des matériaux requis pour la construction des rampes, des chercheurs ont avancé diverses suggestions. Celle de L. Croon se fonde sur le principe du chadouf. Les égyptiens se servaient de cet appareil à bascule pour tirer l’eau, mais rien ne prouve qu’ils l’aient utilisé pour lever des poids.

système Louis Croon

La découverte de « berceau à bascule » a fait penser que les blocs étaient levés par ce moyen, en plaçant la pierre sur le cadre et des cales sous les patins. Même si il servait à la manutention des blocs, ce « berceau » ne semble pas convenir comme principal procédé de levage.

Berceau à bascule égyptien

Une très légère erreur dans l’ange d’inclinaison d’une pyramide pouvait entraîner un désalignement considérable des côtés à son sommet. Les principes de construction des pyramides sont connus, mais les techniques et procédés précisément employés ne sont pas encore élucidés.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
×