Créer un site internet

Ptolémée I

PTOLEMEE I

Baraspshy4 3

Ptolemee i soter

Ptolémée Ier Sôter, le « Sauveur » (en grec ancien Ptolemaios), né en Macédoine vers 368 av. J.-C., mort en 285. Il fut le fils de Lagos et d'Arsinoé. Ptolémée est un général macédonien d'Alexandre le Grand. Il est le fondateur de la dynastie ptolémaïque ou Lagide qui règne sur l’Égypte jusqu'à la conquête romaine en 30. Il se fait proclamer roi et pharaon de 305 à 285.

Ptolémée I eut entre trois et six épouses.

Une fille de Nectanébo II dont on ignore le nom.

Thaïs, une Athénienne, qu'il épousa en 323 et qui était, parait-il, extraordinairement belle. Elle lui donna trois enfants :

Deux fils :

▪ Lagus dont on ne sait rien.

▪ Leontiscus qui fut capturé par Démétrios I Poliorcète à la bataille de Salamine (Troisième bataille de Salamine de Chypre) et renvoyé en 306 Égypte.

Une fille :

▪ Eirenè qui épousa le Roi de Chypre Eunoste (ou Eunostos, 320).

Artacama, qu'il épousa en 324, lors des fameuses "Noces de Suse". Elle fut la fille du Satrape Perse Artabase III. Nous ne connaissons pas d'enfants de cette union.

Eurydice I, qui fut la fille du Régent de Macédoine, Antipatros qu'il épousa en 321. Après le mariage de son époux avec Bérénice I elle finit ses jours à Millet. Elle donna six enfants à Ptolémée I :

Trois fils :

▪ Un enfant dont le nom est inconnu.

▪ Ptolémée, Kéraunos "la foudre" qui devint Roi de Thrace et de Macédoine de 281 à 279.

▪ Méléagre, qui aurait succédé à son frère deux mois en Février/Mars 279.

Deux filles :

▪ Ptolémaïs, qui épousa en 299 le Roi de Macédoine Démétrios I Poliorcète (294-287). Elle mourut en 287.

▪ Lysandra I, qui épousa en 297 le futur Roi de Macédoine Alexandre V (296-294), puis après la mort de celui-ci, elle épousa en 292, Agathoclès de Thrace, fils de Lysimaque (322-281). Après l'exécution d'Agathoclès par son père, en 283/2, elle s'enfuit à la cour de Séleucos I Nikâtor (305-280) avec son enfant.

Bérénice I, qu'il épousa en 317/316. Elle fut la petite-fille du Régent de Macédoine, Antipatros. Elle naquit en 340. En 325 elle fut mariée une première fois à Philippe, un noble Macédonien, avec qui elle eut au moins 2 enfants. Elle donna 3 enfants à Ptolémée I :

Un fils :

▪ Ptolémée II Philadelphe, qui naquit en 309/308 sur l'île de Cos et qui succéda à son père de 282 à 246.

Deux filles :

▪ Philotéra qui naquit entre 315 et 309. On sait peu de chose sur sa vie. Elle mourut peu de temps avant l'adhésion au trône de son frère Ptolémée II. Celui-ci fera ériger un temple en son honneur à Alexandrie.

▪ Arsinoé II Philadelphe, qui naquit en 316 et qui épousa en 300/299 le Roi de Thrace, Lysimaque, avec qui elle eut trois fils : Ptolémée de Telmessos ou Ptolémée Nios, ou Ptolémée Epigonos, Lysimaque et Philippe, puis elle épousa son demi-frère Ptolémée Kéraunos et enfin son autre frère Ptolémée II Philadelphe.

Lamia qui fut la fille de l'Athénien, Cléanor. Elle naquit probablement en 340. Elle fut d'abords la maîtresse de Démétrios de Phalère, probablement avant 308, puis celle de Ptolémée I. Leur relation se terminera par sa capture à la bataille de Salamine de Chypre par Démétrios I Poliorcète (294-287) en 306, dont elle devint l'épouse et avec qui elle eut une fille, Phila. Sa date de décès est inconnue. Nous ne connaissons pas d'enfants de son union avec Ptolémée.

Ptolemee i soter sous les attribus de pharaonApres la mort d'Alexandre le Grand en 323, il prend en tant que satrape, le pouvoir en Égypte. La grande majorité de son règne fut dominée par les guerres entre états résultant de la division de l'Empire Macédonien. L'objectif principal de Ptolémée I étant de garder une position stable en Égypte et d'autre part, dans la mesure du possible, d'augmenter ses possessions étrangères. Il entra dont rapidement en conflit avec les successeurs d'Alexandre. Quatre généraux se disputent le pouvoir et se partagent le grand empire d’Alexandre le grand : Ptolémée I Soter, de l’Égypte et de la Palestine (au Sud); Lysimaque, de la Thrace et de l’Asie Mineure (au Nord) ; Séleucos Nicatôr prend possession de la Mésopotamie et de la Syrie (à l’Est); et Cassandre de la Macédoine et de la Grèce (à l’Ouest);  Ptolémée entra dans une guerre qui durera près de cinquante ans.

Au début de l’automne 305, il fit de l'Égypte une monarchie héréditaire et se proclama Roi, puis en Novembre 305, Pharaon. Il fut surnommé Sôter (Le sauveur) par les Rhodiens auxquels il porta secours en 305 alors qu'ils étaient assiégés par la flotte de Démétrios I. La bataille d'Ipsos en Phrygie, en 301, lors de la Quatrième Guerre des Diadoques (308-301), vit la mort d'Antigonos I Monophtalmos et le partage de son territoire permit à l'Égypte, grâce à sa flotte, d’établir sa domination sur la Palestine, puis en 295, définitivement sur Chypre.

Dans la dernière guerre à laquelle il participa (288-286), il s'allia avec Séleucos I, Lysimaque (322-281) de Thrace et Pyrrhos I (307-272) d'Epire pour libérer les cités Grecques de l'occupation de Démétrios I Poliorcète. En 286, Démétrios I chassé de Macédoine, mena une contre-attaque et envahit l'Asie Mineure contrôlée par Séleucos I. Il prit l'Ionie, propriété de Lysimaque, la Lydie et la Carie. Mais la même année en Phrygie, où ses troupes furent décimées par la maladie, il fut battu, emprisonné et exilé à Apamée où Séleucos I l'assigna à résidence. Démétrios I y mourut trois ans plus tard, en 283. La flotte Égyptienne fut décisive dans la prise d'Athènes. Séleucos I lui reprit ses places fortes de Phénicie, la Cilicie et la partie méridionale de l’Asie Mineure. À la fin du conflit Ptolémée I avait fait un protectorat sur ​​de nombreuses îles Grecques de la mer Égée, ce qui s'avéra très important pour l'hégémonie navale exercée par le pays en Méditerranée orientale pour les décennies suivantes.Les royaumes des diadoques vers 305 av j cIl est identifié que sous le règne des Ptolémée, le pays connut une profonde réorganisation politique et administrative afin de maximiser les bénéfices de l'exploitation économique en pleine essor. Ptolémée I fut le précurseur de cette réforme. On sait qu'il réorganisa le pays administrativement et standardisa une monnaie faite d'or, d'argent et de bronze alors inconnue en Égypte. En religion il introduisit le culte de Sérapis, mais il lança de grands travaux de restaurations des temples détruits par les Perses et de constructions de nouveaux édifices dans la tradition Égyptienne. Il effectua également des offrandes aux Dieux Égyptiens et aux clergés.

Relief de ptolemee i faisant une offrande a hathor

Avec Ptolémée I commença la division sociale, qui subsista pour l'essentiel jusqu'à la fin de la dynastie : Gréco-Macédoniens, Égyptiens et Juifs, ces derniers étant en plus petit nombre. Les premiers formaient la pierre angulaire du système et occupaient les postes de haute responsabilité dans l'administration et l'armée. Chez les Égyptiens il faut distinguer deux groupes : D'une part, les privilégiés, à savoir les Prêtres, les propriétaires fonciers et des fonctionnaires et d'autre part, une grande masse de travailleurs, notamment des agriculteurs, qui, bien qu'ils furent des hommes libres ont souvent subi les conséquences des exigences économiques de l'État. Quant aux Juifs, qui détenaient une grande partie du commerce, beaucoup s'installèrent à Alexandrie, attirés par le climat de tolérance religieuse et sociale favorisée par Ptolémée I.

En tant que bâtisseur, Ptolémée I est surtout connu pour avoir fondé en Haute-Égypte la ville de Ptolémaïs au Sud de Memphis. Il établit sa capitale à Alexandrie où il fit rapatrier la dépouille d'Alexandre le Grand après l'avoir fait enlever à Damas alors que celle-ci était sur la route pour rejoindre Vergina, la nécropole Macédonienne. Il prétendit qu'Alexandre avait exprimé le désir d'être enterré dans le temple d'Amon à Siwa. Il donna à la ville un essor intellectuel et commercial considérable. La cité fut une des plus importantes de la Méditerranée, un poste qu'elle conserva tout au long de la dynastie.

Sur le plan économique, ce fut un port de premier ordre dans les routes maritimes commerciales. Ptolémée I y fit construire vers 297 le phare, qu'il fit relier à la terre. Sa construction aurait débuté entre 299 et 289 av. J.-C. (la date exacte est inconnue) et duré une quinzaine d'années. Les travaux ont commencé sous le règne de Ptolémée I mais il meurt avant la fin du chantier qui est achevé sous le règne de son fils Ptolémée II. Phare d alexandrieS'en suivra le musée et en 288, la bibliothèque qui comprenait aussi l'université d'Alexandrie et une Académie, où se retrouvaient les poètes, les scientifiques et les artistes invités par les souverains. Il accueillit à sa cour des mathématiciens tels qu'Euclide, des historiens, tels que Clitarque. C'est à sa demande que le Prêtre Manéthon de Sebennytos rédigea en Grec, l'histoire de l'Égypte en trente volumes. Vers 285, Ptolémée I publia ses mémoires, aujourd'hui perdues, où il raconte avec précision les campagnes militaires menées par Alexandre. Les mémoires du Roi furent aussi l'une des sources principales de Plutarque (Philosophe, biographe et moraliste Grec, 46-v.125) dans la Vie d'Alexandre.

Ptolemee i soter la planification de la construction de la bibliotheque d alexandriePtolémée I mourut entre les mois d'Avril/Juin 282 de maladie à l'âge d'environ 85 ans. Il fut incorporé dans le culte dynastique avec Bérénice I, par Ptolémée IV en 215/14. Après sa mort, quinze autres Ptolémée, tous affublés d’un surnom, se succèdent. Les numéros qui suivent leur nom (I, II, etc.) ne semblent pas avoir été utilisés à l’époque: ainsi, parle-t-on de Ptolémée Sôter (sauveur en Grec) pour Ptolémée I, de Ptolémée Philadelphe (qui aime sa sœur) pour Ptolémée II, de Ptolémée Evergete (Le Bienfaiteur) pour Ptolémée III, etc.

La dynastie des Ptolémées marque la décadence politique de l’empire égyptien. Bien que tous ses membres se comparent aux anciens pharaons d’Egypte en rendant hommage aux dieux antiques - par la construction ou à la rénovation de temples- l’empire Romain ne fera qu’une bouchée de cette Egypte vieillissante bientôt réduite au statut de province romaine.

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×