Psousennès Ier

Baraspshy4 1

Masque funéraire en or du pharaon Psousennès Ier

Psousennès Ier est un pharaon de la XXIe dynastie. Il est le fils du Grand Prêtre Pharaon, Pinedjem I et de la Reine Henouttaoui I. La durée exacte de son règne est inconnue. Il fut Co-Pharaon de 1043 à 1039 dans le Nord avec Amenemnesout et dans le Sud de 1043 à 1032 avec son père, puis devint Pharaon de 1032 à 991. Manéthon lui donne un règne de quarante-et-un ans, tandis que certains égyptologues ont proposé d'élever le chiffre à cinquante-et-un ans pour mieux correspondre à certaines années anonymes.

Psousennès I eut deux épouses.

Moutnedjemet, "La Déesse Mout est la douce", sa sœur. Elle portait les titres de : Grande épouse royale ; Fille du roi ; Sœur du roi ; Dame des deux terres et Deuxième prophète d'Amon. Elle fut enterrée à Tanis dans le tombeau de son époux, usurpé plus tard par son fils Aménémopet. Dans la tombe plusieurs articles funéraires furent mis au jour mais sa momie fut introuvable. Elle donna trois fils à Psousennès II :

▪ Aménémopet  "Amon dans la fête d'Opet, Aimé d'Amon", qui succéda à son père après une bref corégence pendant deux ans.

▪ Ramsès Ânkhetenmout , qui fut enterré dans la tombe de son père, dans une chambre latérale.

▪ Makarê dont nous ne savons rien.

Ouiay, dont on ne connait aucun titre. Elle donna une fille à Psousennès I :

▪ Isetemkheb II, qui épousa son oncle le Grand Prêtre d'Amon, Menkhéperrê (1045–992).

A cette époque, le royaume est divisé entre les souverains rivaux du nord et du sud. Le haut clergé s’est emparé du pouvoir dans la région au sud de Thèbes, forçant les pharaons à s’exiler à Tanis, au nord. Il fut l’instaurateur en Basse-Égypte d’une monarchie dominée par la théologie Thébaine.

Site de Tanis

Psousennès I entreprit la reconstruction du temple d’Amon à Tanis dédié à la triade Amon, Mout et Khonsou et restaura l'enceinte et la partie centrale du grand temple. Les fondations du temple d'Amon est en tout point une réplique de celui de Thèbes. Il entreprend de faire de Tanis la capitale du nord de L’Égypte, ce servant pour la construction des blocs, des obélisques et des statues récupérés à Pi-Ramsès l'ancienne capitale édifié par Ramsès II. Beaucoup de ces blocs ont conservé le cartouche du constructeur Ramsès II.

Statue brisée de Ramsès II - Tanis

Il fut enterré à Tanis dans son tombeau NRT III tout prêt du grand temple d’Amon. Son sarcophage en granit rose, aurait appartenu à Mérenptah (1213-1203) le quatrième pharaon de la XIXe dynastie et fils de Ramsès II.

Tombe de Psousennès Ier à Tanis

L’égyptologue français Pierre Montet trouva beaucoup de trésors dans cette tombe : un magnifique sarcophage en argent, ainsi que le masque funéraire en or et lapis lazuli de Psousennès Ier, des poteries, de la vaisselle et des bijoux funéraires en argent. Tous ces objets sont aujourd'hui exposés au musée du Caire. L’étude de son squelette a  montré que c’était un souverain besogneux, mais devenu impotent au moment de sa mort, à plus de 80 ans. Le tombeau du Pharaon servit aussi de sépulture à son épouse la reine Moutnedjemet, dont la momie fut perdue et par la suite réutilisée par leur fils et pharaon  Aménémopé.

Pierre Montet examinant la tombe de Psousennès Ier

Bijoux et objets divers retrouvés dans la tombe de Psousennès Ier

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×