Nécropole de Tell el-Amarna

Reconstitution de la nécropole de Tell el-Amarna

 

C’est le nom donné aux sites de la rive orientale du Nil, sur l’emplacement d’Akhenaton et de sa nécropole. Lorsque Aménophis IV- Akhenaton abandonne le culte d’Amon et quitte Thèbes, il ordonna que l’on édifiât une cité splendide dans une région ne relevant d’aucune divinité. Il choisit pour cela une zone plate, délimitée d’un côté par le Nil et de l’autre par un relief en forme de demi cercle. Les tombes des fidèles du roi se composent de deux salles successives, suivies d’une chapelle. Elles se subdivisent en deux groupes, nord et sud.

Le groupe nord comprend six tombes, dont les plus importantes sont celle de Houia, de Mérirê et de Panehesi. Dans le groupe sud, deux tombes méritent d’être signalées, celle du chef de la police Mahou et celle du futur pharaon Ay. La tombe d’Ay, restée inachevée après le départ de la cour pour Thèbes, comporte une vaste salle hypostyle souterraine. Après sa prise de pouvoir, Ay se fera aménager une tombe dans la vallée des rois, à Thèbes.

Nécropole de Tell el-Amarna vue du ciel   Carte de la Nécropole de Tell el-Amarna

 

 

Tombe de Ay

Tombe de Merirê

Tombe de Panehesy 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×