Créer un site internet

Le Ramesseum

Plan du Ramesseum

Ramsès II le bâtisseur par excellence, édifie à Thèbes Ouest le Ramesseum, considéré comme l’un des plus beaux temples de l’antiquité. Près d’un siècle durant, il sera à la fois lieu rituel de l’union du kâ royal avec Amon, et centre administratif de la région, avant que cette dernière fonction ne soit assumée par le temple de Medinet Habou.

Le Ramesseum

L’état actuel du Ramesseum n’évoque malheureusement pas sa grandeur passée. Il fut dépouillé dès l’antiquité de ses ornements d’or et de cuivre, ainsi que de son matériel funéraire. Sans compter les blocs de pierre arrachés de ses murs pour servir à la construction du temple de Ramsès III à Medinet Habou. Son colosse de granit rouge, brisé par un tremblement de terre, gît dans la cour du temple. Le site garde cependant son caractère sacré. Les rois de la troisième période intermédiaire le vénèrent et les grecs s’émerveillent et le nomme « temple d’Ozymandias » en référence à Ousermaâtrê, le prénom de Ramsès II.

Temple de Ramsès II le Ramesseum

Les auteurs classiques décrivent sa célèbre « maison de vie », la salle hypostyle qui servait de bibliothèque, de dépôts d’archives, et de scriptorium. Son plafond astronomique intact nous permet de mieux comprendre le calendrier de l’Égypte ancienne. La nécropole sacerdotale établie sur le site à livrer d’intéressants d’documents sur papyrus. Les magasins du temple, qui ont conservés une partie de leurs voutes, malgré l’emploi de briques crues pour leurs construction, sont un des rares exemples de ce genre d’architecture.

Couronnement de Ramsès II par le dieu Amon

L’allée processionnelle a disparu, et les visiteurs abordent la première cour par le nord, alors que l’entrée originelle du temple se trouvait à l’est, comme l’exigeait la tradition. Le premier pylône est encore debout, mais il a fallu murer son portail monumental pour l’empêcher de s’effondrer. Il porte à l’intérieur une des versions picturales de la fameuse bataille de Qadesh (sur l’Oronte) que Ramsès II livra contre les hittites en l’an 5 de son règne (vers 1299 av. J.C.). D’autres décorations murales se sont bien conservées : scènes martiales, cérémonies religieuses, cortèges des barques sacrées, listes de rois, et une double procession des fils et filles de Ramsès II avec leurs noms et titres. 

Bataille de Qadesh - Ramesseum

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×