Khephren

 Khephren

baraspshy4-1.gif

 

Khéphren est le nom grec du  quatrième pharaon de la IVe dynastie. Sur le papyrus de Turin, il est appelé Khafrê. On situe son règne aux alentours de -2520 ou -2518 à -2494 ou -2493 av J-C. Il est le quatrième fils de Snéfrou et de la Reine Henoutsen. Kaouâb, le prince héritier, meurt avant son frère et c'est Khéphren, le demi-frère de Djédefrê qui prend la succession.475602287

Khéphren auras quatre épouses.

Sa première épouse Khâmerernebty I "Apparition de l'Aimé des Deux Dames", est sa demi-sœur, la fille de la Reine Noubet et de son père Snéfrou. Le mariage avec ce dernier fut censé renforcer la position sur le trône du Roi. Elle fut enterrée dans une grande tombe à l'Est de celle de Khéphren à Guizèh. 
Elle lui donne trois fils :

  • Khâmerernebty II qui va épouser son frère Menkaourê. 

  • Menkaourê qui est le Roi suivant, 2490-2472. 

  • Hemetrê.3437678187 e39a34f055 b

Sa deuxième épouse Méresânkh III "Elle aime la vie" est sa nièce, la fille d'Hetephérès II et Kaouâb I.
Elle lui donne quatre fils et trois filles.

  • Nebemakhet. Il deviendra Vizir sous le règne de Mykérinos. Il portait les titres de Fils du Roi de son corps, Juge en chef et Vizir. Il épouse Noubhotep, qui était Prophétesse d'Hathor. Deux tombeaux sont attestés à Nebemakhet : Une tombe à Guizèh et un tombeau à l'Ouest de la pyramide de Khéphren.  

  • Douaenrê. Deviendra Vizir sous le règne de Mykérinos. Il est enterré dans le mastaba du cimetière Ouest de la pyramide de Khéphren. Dans sa tombe on a retrouvé son sarcophage en granit rose qui se trouve aujourd'hui au musée Égyptien de Turin.

  • Niouserrê. Contrairement à ses frères, il n'aura pas la charge de Vizir. Sa tombe à Guizèh est restée inachevée et sa dépouille n’a pas été retrouvée.

  • Khenterka. Ont on ne sait pratiquement rien sur cette filiation. Il n'est mentionné que dans le tombeau de sa mère. Il portait les titres de : Fils du Roi de son corps, Surveillant des Prêtres lecteurs de son père, Trésorier du Roi de Haute et Basse-Égypte

  • Une inconnue. 

  • Ânkhemrê. On ne sait rien d’elle. 

  • Shepsesetkaou. Est décrite dans la tombe de sa mère et dans le Mastaba de son frère Nebemakhet. Elle est enterrée dans un mastaba à Guizèh. 

Sa troisième épouse Hedjhekenou. Elle ne fut sûrement qu'une épouse secondaire. Elle fut enterrée dans le complexe pyramidal de Khéphren.
On ne lui connaît qu’un fils.

  • Sekhemkarê. On ne sait pratiquement rien sinon qu’il fut vizir et qu’il portait les titres de "Le fils du Roi de son corps, Directeur du Palais, Maître des secrets de la Maison, Possesseur d'honneur en la présence de son père".

Sa quatrième épouse Persenet. Ses titres étaient : Grande au sceptre; Épouse du Roi sa bien-aimée; Fille du Roi de son corps. . C'est en raison de l'emplacement de sa tombe à Guizèh que Persenet est généralement attestée comme une épouse de Khéphren.
Elle lui donne deux fils.

  • Nikaourê. L’hypothèse selon laquelle il serait son fils est également basée uniquement sur le voisinage immédiat du tombeau de celui-ci près de celui du Roi. Il eut la fonction de Vizir. 

  • Sekhemkarê. Nous ne savons pas exactement qui en fut la mère.

L'activité politique de Khéphren est mal connue.  Hérodote le dépeint, comme un Roi détestable et tyrannique, mais rien ne permette de confirmer cet avis. Outre ses activités de construction, on sait qu'une expédition pour les carrières à l'ouâdi Hammamât eut lieu. Une autre inscription, a été trouvée à Bir Menih dans le désert oriental. Des relations commerciales avec la Syrie semble avoir été mises en place au cours de son règne, un sceau cylindrique avec le nom du Roi a été retrouvé à Ebla une ancienne cité de l'Amourrou. La qualité et la richesse des tombeaux privés construits pendant le règne de ce Roi prouvent que l'Égypte était un pays très prospère. Il est donc étrange que l'on ait aussi peu de trace de ce règne.

Contrairement à ses prédécesseurs, son complexe pyramidal est mieux conservé, que ce soit la pyramide, son temple haut, sa chaussée montante et le temple bas. C'est de ce dernier, ainsi que du temple du sphinx, que proviennent de nombreux fragments de statues à l'effigie de Khéphren dont une complète qui est exposée au musée du Caire.  Pyramid of khafre giza egypt in 2015 2

L'ensemble du temple bas de la pyramide de Khéphren, en partie restauré, présente une construction en blocs de granite rouge. Deux sphinx encadrent les deux portes d'entrée qui s'ouvrent sur une vaste salle. Seize piliers monolithiques soutiennent le plafond. De chaque côté du mur, des cavités accueillent les représentations du roi.

Si vous vous posez encore d'autre question cette petite vidéo donne aussi une nouvelle théorie sur la construction des pyramides.

 

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×